Financement en Israël

Lors d’un investissement immobilier, il convient d’étudier plusieurs aspects afférents à cette transaction :

– Rentabilité directe et indirecte,
– Effet levier potentiel,
– Optimisation patrimoniale,
– Ingénierie financière.

  • La rentabilité directe est fonction des revenus locatifs, tandis que l’indirecte s’appuie plus sur un pari sur l’avenir, celui d’une valorisation du bien immobilier objet de l’investissement.

    Bien que ces deux aspects aient leur importance, ils restent toutefois marginaux au regard des trois autres points qui sont déterminants dans la constitution d’un patrimoine.

    De fait, seuls les effets leviers conséquence de l’ingénierie financière permettent d’optimiser votre patrimoine.
    Par ailleurs, et cette vérité est vraie partout sur le globe, chaque marché à ses particularités et vouloir faire un parallèle peut avoir de lourdes conséquences.

    L’acquisition d’un bien immobilier en est le parfait exemple, qu’il s’agisse de l’absence de clauses suspensives en Israël ou encore du fait qu’en Israël l’acquisition ne passe pas par une Étude notariale, les exemples ne manquent pas.

    Par ailleurs, les fonds ne sont décaissés qu’une fois les prises de garanties par la banque faites ; en Israël, ces-dernières seront mises en place par l’emprunteur et non le clerc de Notaire comme en France.

Les différents profils d'emprunteurs et les montages de financement.

Les différentes étapes de la gestion de votre dossier de crédit en Israel.

Constitution de votre dossier de demande de financement
La constitution de celui-ci passe par la mise à disposition de vos justificatifs de solvabilité servant notamment à calculer votre coefficient d’endettement et ainsi établir la faisabilité de votre projet.
Audit de votre dossier et dépôt auprès de divers organismes bancaires
Nous dégageons votre profil au cours de l’audit de votre dossier afin de soumettre aux banques le montage optimal lors du dépôt de votre demande.
Négociation d'un accord de principe et de ses termes
La banque valide la faisabilité financière de votre projet conformément aux termes que nous aurons négocié : taux, durée, marge bancaire, etc…
Signature du contrat de prêt en banque
Vous vous rendez en banque pour procéder à la signature du contrat de prêt et de ses annexes.
Dans le cas où vous ne pourriez vous y rendre, nous vous proposerons une solution alternative vous permettant de ne pas avoir à venir en Israël.
Gestion des prises de garanties par la banque
À l’instar du Clerc de Notaire, nous coordonnons les différentes étapes nécessaires aux prises de garanties par la banque, notamment au Cadastre, Registre des hypothèques, et autres.
Etape finale : Décaissement des fonds
Au terme de la vérification du dossier par le département compétent au sein de la banque, les éventuels reliquats complétés et les frais de dossier payés à la banque, elle décaissera les fonds.

Notre mission

  • La mission du Cabinet en services bancaires privés KNE-PATRIOT s’articule en plusieurs étapes :

    Au terme d’un audit de votre patrimoine, de vos projets et de votre profil, KNE-PATRIOT vous proposera le montage financier optimal, ainsi que différents scénarios et recommandations permettant une optimisation patrimoniale optimale conjuguée à une minimisation des risques inhérents à votre opération immobilière.

    Une fois le montage financier entendu entre les différentes Parties et le dossier de demande de financement constitué, KNE-PATRIOT négocie les termes d’accords de principes avec différentes banques.

    À l’instar d’un chef d’orchestre, KNE-PATRIOT coordonne ensuite les différents acteurs à savoir la banque, l’expert assermenté, les avocats, et autres, tout en se chargeant de la prise de garanties par l’établissement bancaire et des différentes étapes nécessaires au décaissement des fonds.

    L’excellence est notre signature.

Financement en France et/ou en Europe

Il peut être adossé à une hypothèque du bien dont vous projetez de faire l’acquisition, mais peut également être garanti par une société de caution bancaire.
Grâce à notre Cabinet, il vous est notamment loisible de financer un bien en France par le biais d’une banque française, mais également à l’étranger et ce en apportant en garantie un bien sur le territoire français.

À noter que, votre capital sera directement lié aux conditions de votre emprunt, soulevant les questions :

Du choix de la banque ;
De la formule d’emprunt ;
Des possibilités de remboursements par anticipation ;
Du taux ;
Du montage ;
Des assurances.

Un accompagnement par des professionnels semble donc primordial tant l’enjeu est crucial.

La première étape, préambule à toute démarche, sera un audit patrimonial, permettant de cerner votre projet, vos attentes, mais également le montage optimal répondant le mieux à vos attentes, tout en apportant notre expertise en matière :

D’optimisation patrimoniale ;
De levier ;
De rentabilité.

Vous seront ensuite demandés les documents nécessaires à la mise en lumière de votre profil et à la présentation de votre dossier de demande de prêt aux banques.
Dans un premier temps nous vous soumettrons les conditions financières proposées par les banques, et mises à notre disposition après que la faisabilité du dossier nous ait été confirmée par ces-dernières.

Une fois que nous avons sélectionné ensemble l’établissement bancaire répondant le mieux à vos attentes, nous organisons un rendez-vous d’ouverture de compte bancaire, au cours duquel seront également signés divers documents bancaires relatifs au financement.
Vous recevrez ensuite l’offre de prêt à votre domicile ; conformément à la loi vous ne pourrez la retourner à l’établissement bancaire pour le notifier de votre accord qu’au 11ème jour suivant sa réception.

La banque procèdera ensuite au décaissement des fonds selon les modalités de la transaction ; de fait les modalités de décaissement ne sont pas les mêmes tantôt que la transaction immobilière se fera sur le territoire français ou à l’étranger.

Assurance-crédit et délégation d'assurances

FMI
Assurance

Dans le cadre d’un concours bancaire vous est demandé de souscrire à différentes polices d’assurances, notamment une police d’assurance emprunteur.
Cette dernière peut représenter un surcoût conséquent et il apparaît dans la majorité des cas judicieux de recourir à une délégation d’assurance, notamment à la faveur des lois Hamon et Bourquin.
De fait, ces lois permettent de changer de contrat d’assurance-prêt dans les 12 premiers mois suivant la signature de l’offre de prêt, puis à chaque date anniversaire du contrat.

Que sont les lois Hamon et Bourquin ?
Ces deux lois vous permettent de changer en cours d’emprunt d’assurance-emprunteur à la différence suivante :
La loi Hamon permet de procéder à une délégation d’assurance au cours des 12 premiers mois suivant le décaissement des fonds et à n’importe quel moment durant cette période.
Passée ce délai de 12 mois, c’est la loi Bourquin qui vous permettra ce changement uniquement à la date anniversaire du décaissement.
La loi Bourquin est venu palier aux limites de la loi Hamon depuis le 1er janvier 2018 ; avant, et une fois la période de 12 mois prévues aux termes de la loi Hamon révolue, il n’était pas possible de procéder à une délégation d’assurance.
À noter qu’il existe des différences concernant la date anniversaire d’assurance de prêt immobilier selon les banques, celle-ci pouvant varier en se basant sur différents paramètres du contrat.
Dans les deux cas,  le nouveau contrat devra présenter des garanties équivalentes au contrat d’assurance initial.

Quelles sont les étapes pour changer son assurance de prêt immobilier ?

corruption

Dans un premier temps il conviendra de produire les documents suivants :

      √ Votre offre de prêt définitive ;
      √ Votre tableau d’amortissement définitif (envoyé généralement sous 3 à 4 semaines suivant le déblocage des fonds) ;
      √ Votre offre de prêt définitive afin de nous mettre en mesure de calculer au mieux le capital restant dû et la durée restante, en tenant compte des délais de traitement.

Ces-derniers nous permettront de procéder à un audit, puis de vous proposer les meilleures offres du marché en fonction de votre profil.
Nous sélectionnerons pour vous l’offre qui vous fera réaliser un maximum d’économie sans perte de garanties.
Nous vous accompagnerons ensuite dans la procédure de souscription à cette nouvelle assurance jusqu’à l’obtention de la délégation de bénéfice et de votre certificat d’adhésion.

La substitution de votre assurance de prêt doit respecter les étapes suivantes :

       √ Trouver un nouveau contrat d’assurance avec des garanties équivalentes (devis et conditions générales) ;
       √ Transmettre ces documents à votre banque ;
      √ Obtenir l’accord écrit de votre banque : celle-ci doit vous donner son accord sous 10 jours ouvrés et émettre un avenant à votre contrat de crédit ;
       √ Souscrire à ce nouveau contrat ;
     √ Envoyer une lettre de résiliation de votre assureur actuel – 2 mois au moins avant l’échéance annuelle de votre contrat d’assurance de prêt dans le cas où vous procéderiez au changement dans le cadre de la loi Bourquin.

Dans le cadre de ce changement, vous sera demandé l’envoi de différentes lettres recommandées en ligne – également connues sous l’appellation LRAR.
Notre Cabinet vous fournira pour ce faire différents courriers-type nécessaires au bon déroulé de votre dossier.