La Banque Centrale d’Israël s’ingère dans le marché des changes : l’EUR et l’USD se renforcent !

EUR

Après de longs mois de silence la BCI – Banque Centrale d’Israël – s’ingère de nouveau dans le marché des changes, achetant plusieurs centaines de millions de dollars.
Le dollar s’est renforcé de 0.30 % face au shekel avec un cours à 3.506 shekels pour 1 USD ; l’EUR gagne 0.4 points et s’échange au cours de 1 EUR pour 4.14 shekels.

Au terme d’une longue période au cours de laquelle la BCI – gouvernée par le Docteur Karnit FLUG – s’était désengagée du marché des devises, elle est de nouveau intervenue le 11/10/2017  sur ce-dernier en achetant plusieurs centaines de millions de dollars.
Cet achat massif de dollars fait suite à la dégringolade du dollar US qui était d’ailleurs passé sous la barre des 3.50 shekels le 11/10/2017 avant que la BCI n’intervienne.
De fait, il avait chuté de 0.30 % passant à 1 USD pour 3.492 shekels, soit son plus bas cours depuis septembre 2017.
 
Suite à cette intervention de la BCI, le dollar s’est immédiatement renforcé de 0.3 points face au shekel avec un cours de 1 USD pour 3.506 shekels.
Cet achat massif de dollars US a également était bénéfique à l’EUR qui s’est renforcé de 0.40 % face au shekel avec un nouveau cours de 4.14 shekels pour 1 EUR.
 
Plus tôt dans le mois, la BCI avait fait savoir que ses réserves en dollars US s’élevaient à 111 milliards d’USD, soit 31 millions d’USD de plus qu’au mois d’aout 2017 au cours duquel elle n’avait pas fait l’acquisition de dollars US.

D’ailleurs, cet arrêt des achats de devises par la BCI avait surpris les marchés du fait qu’au cours des dernières années la BCI s’était largement investi dans le marché des changes notamment en achetant plusieurs milliards de dollars US afin de ralentir la progression du shekel face à l’USD, mais également aux autres devises étrangères. 

Depuis le début du mois d’octobre 2017, le shekel s’était fortement renforcé face à l’EUR et à l’USD, progressant respectivement de 2.40 % et 1.90 % face à ces devises, mais également de 2.20 % pondérés par le taux de change nominal effectif face aux devises des principaux pays avec lesquels Israël entretient des échanges commerciaux.

Calcalist

Write a comment