Un EUR en pleine remontée ; plan de sauvetage du dollar US par la BCI.

euro

Face à la chute du cours du de l’USD, la BCI – Banque Centrale d’Israël – est intervenue sur le marché des changes.
Le dollar a fait un bond de 1.20 % pour arriver au cours de 3.45 ILS.
L’EUR continue d’augmenter et son cours atteint les 1 EUR = 4.21 ILS.
Il affiche une légère baisse face à l’USD avec un nouveau cours à 1 EUR = 1.22 USD.

En pleine perte de vitesse, l’ILS s’est échangé à des cours plus faibles face à l’USD et l’EUR.
De fait, l’USD s’est renforcé de 1.20 % face à l’ILS avec un nouveau cours de change fixé à 1 USD pour 3.45 ILS ; dans le même temps, l’EUR s’est renforcé de 1 % face à l’ILS avec un cours de 1 EUR pour 4.21 ILS.
Pour rappel, plus tôt dans la semaine le cours de l’USD était tombé à 3.39 ILS, soit son plus bas taux depuis 2011.
Certains professionnels du milieu de la Finance estiment que la vente massive d’actions pour un total de 700 millions de dollars à des instituts israéliens par le géant de l’agriculture Potash Corporation a mis une certaine pression sur l’ILS.
En effet, la transaction a été payée en ILS que Potash a immédiatement changé en USD.
Par ailleurs, l’EUR s’est affaibli face à l’USD avec un nouveau cours fixé à 1 EUR = 1.22 USD.
Concernant l’EUR/USD, la chute de l’USD face à l’EUR a été freinée le 16/01/2018 principalement en raison de l’échec des pourparlers au sein du gouvernement allemand en vue d’un éventuel contrat de coalition entre les différents partis.
Cet échec a eu pour effet immédiat d’affaiblir l’EUR.
Cette baisse s’est prolongée aujourd’hui avec une baisse supplémentaire de o.20 % de l’EUR face à l’USD avec un cours de 1.223 USD pour 1 EUR.
Selon certains analystes, cette baisse de l’EUR face à l’USD ne serait en fait qu’une légère correction après une trop forte montée de ce-dernier.
L’un d’entre eux, Lee HARDMAN analyste au sein de MUFG ” ne pense pas que les événements en Allemagne soient significatifs pour l’euro, mais le fait qu’il ait reculé après les rapports n’est que la conséquence des fortes hausses enregistrées ces derniers jours, il y a donc un léger risque de correction “, at-il ajouté.
Et Yokyo ISHIZOKI, analyste au sein de Daiwa Securities, de conclure “la perception actuelle sur les marchés des changes est que les politiques monétaires des banques du monde entier vont vers la normalisation ; ainsi, la baisse du dollar devrait se poursuivre tant que cette position restera en vigueur”.
Calcalist

Articles liés

Write a comment