Les crypto-monnaies peuvent à tout moment chuter à zéro !

crypto-monnaies

Vitalik BUTERIN, programmeur à l’origine de l’Ethereum, support technologique – également appelé sous-jacent – à la crypto-monnaie  Ether, seconde plus importante juste derrière le Bitcoin, appelle à la plus grande vigilance en matière de crypto-monnaies.
Il met en garde quant à l’extrême volatilité de ces-dernières et enjoint les épargnants à se tourner vers les épargnes et investissements classiques.

Il eut semblé évident que banques, gestionnaires de fonds et autres acteurs de la gestion d’actif classiques mettent en garde contre les crypto-monnaies, mais non ; la mise en garde est venue le 18/02/2018 de l’un des gourous de la communauté des crypto-monnaies, Vitalik BUTERIN, l’un de ses plus éminents programmeurs, notamment père du sous-jacent technologique de l’Ethereum, seconde crypto-monnaie la plus importante après le Bitcoin.
Pour lui, ces-dernières ne sont pas encore assez matures et peuvent de ce fait chuter à tout moment à zéro.

BUTERIN s’est exprimé en ces termes sur Tweeter : “pour rappel, les crypto-monnaies sont encore une nouvelle classe d’actifs hyper volatils et peuvent de ce fait à tout moment chuter à une valeur nulle”, avant de poursuivre sa mise en garde “n’investissez pas plus dans ce domaine que ce que vous pouvez vous permettre de perdre ! Si vous vous posez la question de savoir où et comment investir vos économies, les actifs et produits dits classiques restent à ce jour le pari le plus sûr”.

Cette déclaration se fait pourtant sur fond de réveil des crypto-monnaies après qu’elles aient connu une chute vertigineuse entraînant la perte de plus de 100 milliards de dollars US en l’espace de 24 heures sur l’ensemble des différents marchés financiers début février 2018.
Après avoir chuté à près de 6,000 USD le Bitcoin côte à environ 11,000 USD au moment de la déclaration de BUTERIN.

La volatilité des crypto-monnaies réside essentiellement sur le fait qu’elles s’appuient sur la technologie des Blochchain et non sur une banque centrale ou un gouvernement.

BUTERIN a conclu enfin en expliquant que selon lui, “nous sommes actuellement dans une bulle des crypto-monnaies. De fait, nombreux sont ceux pensant que du fait que toutes les crypto-monnaies existantes sont en en augmentation, alors toutes celles entrain de naître vont suivre le même schéma”.

Pour rappel, lors d’une interview donnée à la revue économique israélienne The Marker lors de son dernier passage en Israël en septembre 2017, et sur la question posée des levées de fonds en matière de crypto-monnaies, BUTERIN expliquait “à ce stade, nul ne sait comment cela se passera dans un an ou deux. Une chose est sûre, le marché connaîtra un refroidissement et avec ce-dernier nous assisterons à la chute de nombreux projets et de crypto-monnaies, entrainant de lourdes pertes financières pour ceux ayant investi sur ces-dernières”.

Ndlr : Une blockchain, ou chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. Techniquement, il s’agit d’une base de données distribuée dont les informations, envoyées par les utilisateurs, sont vérifiées et groupées à intervalles de temps réguliers en blocs, liés et sécurisés grâce à l’utilisation de la cryptographie, et formant ainsi une chaîne. Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage. Une blockchain est donc un registre distribué et sécurisé de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti (source Wikipédia).

The Marker

Write a comment