L’EUR en pleine dégringolade !

BCE

La BCE – Banque Centrale Européenne – n’a finalement pas augmenté son taux d’intérêt et a l’intention de lancer un vaste plan d’aide au système bancaire et ce moins de 3 mois après avoir terminé son programme d’achats.
Le Gouverneur de la BCE, Mario DRAGHI, a revu à la baisse ses prévisions de Croissance et d’Inflation pour la zone Euro pour l’année 2019.

Le 7/03/2019, la BCE a annoncé un changement important dans sa politique monétaire et a également fait part de ses prévisions à la baisse en matière de Croissance et d’Inflation pour la zone Euro en 2019.
Elle a par ailleurs décidé de maintenir le taux directeur à son taux actuel, n’entrevoyant une possible hausse de ce-dernier qu’à partir de 2020 ; DRAGHI pourrait en d’autres termes avoir connu une gouvernance sans avoir jamais révisé le taux directeur.
En réponse, l’EUR a immédiatement chuté de 1.20 % face à l’ILS atteignant son plus bas taux depuis ces 4 derniers mois.

La BCE a présenté au cours de cette intervention ses plans pour doper l’Économie de la zone EUR et ce seulement 3 mois après avoir terminé son programme d’achats d’obligations pour un total de 2,6 billions d’EUR.
En ce sens, la BCE va proposer dès septembre 2019 des prêts longues durées à prix cassés aux banques et ce dans le cadre d’un vaste plan d’aide au système bancaire.
Ces dispositions viennent en réponse aux faibles résultats de l’Économie européenne face à la vigueur de l’Économie chinoise.

L’OCDE revoyait à nouveau le 6/03/2019 ses prévisions à la baisse en matière de Croissance de l’Économie mondiale, tout particulièrement pour la zone EUR.
En conséquence de quoi, et ce en dépit de ses plans initiaux, la BCE a décidé de maintenir son taux directeur jusqu’à 2020, au minimum.
DRAGHI a également revu fortement les prévisions de Croissance et d’Inflation à la baisse pour la zone EUR en 2019, à savoir 1.10 % et 1.20 % contre 1.70 % et 1.60 % lors de ses précédentes prévisions.

À noter que la BCE est la première banque centrale à lancer un vaste plan d’aide au système bancaire depuis la crise des subprimes de 2008, et ce en raison de craintes de ralentissement en matière d’Économie mondiale.

Globes

Articles liés

Write a comment