Plus de transparence pour les cartes de crédit : c’est pour bientôt !

cartes

Dès février 2019, les clients des différentes banques auront le loisir de pouvoir non-seulement consulter leur compte courant, mais également leurs transactions réalisées avec l’intégralité de leurs cartes de crédit aussi bien sur le site en ligne que sur l’application de leur banque.
À ce jour ne sont consultables en ligne que les informations relatives à la carte de crédit mise à disposition par la banque.

Conformément à la réforme devant entrer en vigueur dès février 2019, les banques auront l’obligation de mettre en ligne les informations relatives à toutes les cartes de crédit de leurs clients, quand bien même ces-dernières seraient mises à disposition par d’autres organismes non-bancaires.
De fait, à ce jour le client n’a accès qu’aux informations relatives à la carte de crédit mise à disposition par la banque dont il consulte son compte en ligne.
Pour ce qui est des cartes de crédit mises à disposition par un organisme non-bancaire, à ce jour seule une ligne apparaît sur les mouvements du compte avec le total des paiements faits, sans plus de détails.
Un israélien possède en moyenne 2 à 3 cartes de crédit et nombre d’entre eux en possèdent plus de 3 ; dès lors, il apparaît comme évident que le but de cette réforme est de faciliter le suivi des opérations réalisées avec ces-dernières.
Toutefois, et en dépit des bonnes intentions que portent cette réforme, elle n’oblige pas les banques à fournir l’intégralité des détails des opérations, mais simplement un résumé de ces-dernières avec un lien vers le site de la compagnie supportant la carte de crédit et permettant d’avoir l’intégralité des détails.
Ce lien sera sécurisé et n’exigera pas de saisie d’éléments d’authentification supplémentaires.
À noter qu’il ne sera loisible d’avoir accès à cette information qu’après en avoir fait la demande à la compagnie supportant la carte de crédit.
Cette réforme s’inscrit dans la continuité des dispositions prises dans le cadre des conclusions de la Commission Strohm visant à augmenter la concurrence entre les banques.
Et Hadva BAR, contrôleur des banques, de conclure sur le fait que “ce changement permettra d’augmenter la concurrence entre les compagnies de cartes de crédit, permettant notamment aux clients d’avoir accès à toutes leurs informations bancaires sur une seule plateforme, leur permettant ainsi de mieux contrôler leurs budget et dépenses”.
Ynet

Articles liés

Write a comment