Pour un tiers des comptes bancaires les commissions sont trop salées !

commissions

Selon le dernier rapport publié par le contrôleur des banques au sein de la BCI – Banque Centrale d’Israël – et portant sur les commissions bancaires facturées, environ 2 millions de comptes bancaires pourraient voir leurs commissions payées baisser de façon significative et ce grâce aux packs déjà existants et prévus à cet effet.

Ce rapport est bi-annuel.
Le dernier rapport bi-annuel publié par le contrôleur des banques officiant au sein de la BCI et vérifiant les commissions bancaires pratiquées par les banques et payées par leurs clients est sans appel : pour près d’un tiers des comptes bancaires, elles sont trop élevées.

Il s’agît d’environ 2 millions de comptes courants.

Pourtant, des solutions existent.
De fait, les banques proposent à leurs clients de souscrire à des packs incluant un nombre de transactions habituellement facturées à l’unité telles que : opérations automatiques (paiement par autorisation de prélèvement ou virement automatique mis en place), transaction par conseiller (commande de carnet de chèques, carte de crédit, opération de banque, etc…), ou encore transaction en ligne, ne sont que quelques-unes des opérations courantes et étant comprises dans ces packs.
Certains d’entre eux prévoient même la gratuité de la carte de crédit sous certaines conditions.

Selon ce même rapport, pour peu que les détenteurs de ces comptes bancaires souscrivent à ces packs déjà existants et prévus à cet effet, les commissions facturées pourraient baisser de façon significative.

Pour rappel, depuis avril 2014 les banques ont l’obligation de proposer à leurs clients la souscription à ces packs ; la souscription à ces-derniers est simple, rapide, sans contrainte et ce fait aussi bien face à son conseiller habituel qu’en ligne.
Le pack de base inclut jusqu’à 10 opérations automatiques/directes et 1 opération par conseiller ; le coût de ce pack est contrôlé par le gouvernement et ne peut excéder les 10 shekels/mois.
Le pack étendu inclut jusqu’à 50 opérations automatiques/directes et 10 opérations par conseiller ; le coût de ce-dernier varie entre 20 et 30 shekels/mois selon les banques.
Ce pack convient plutôt aux ménages effectuant beaucoup d’opérations en lignes ou encore aux commerces et peut permettre l’économie de plusieurs centaines de shekels/an.

Ainsi, un petit commerçant exécutant chaque mois 38 opérations en direct (25 dépôts d’espèces, 4 paiements par les compagnies de cartes de crédit, 4 dépôts de chèques et 5 paiements à des fournisseurs) paiera en moyenne 64 shekels/mois.

Pour autant et en souscrivant au pack étendu, il ne paiera que 24 shekels/mois, soit une économie de 480 shekels/an.

Ynet

Articles liés

Write a comment