TRUMP déclare “l’ouverture des hostilités” aux crypto-devises !

crypto

Dans l’un de ces désormais célèbres tweets, le Président TRUMP s’en prend avec véhémence à la crypto que développe actuellement le réseau social Facebook, mais également à l’ensemble des crypto-devises.
“La Libra, la devise virtuelle de Facebook, n’aura pas le succès escompté car elle n’inspire pas confiance. Si Facebook et d’autres sociétés veulent devenir une banque, elles devront d’une part obtenir un permis pour exercer en tant que telle, mais également se plier à la régulation exactement de la même façon que les banques nationales et internationales”.

TRUMP part en croisade contre le Bitcoin et la Libra de Facebook, déclarant “je ne les recommande pas” dans l’un de ses désormais fameux et assassins Tweets.
Avant de renchérir et de s’expliquer “le Bitcoin ainsi que les autres crypto-devises ne sont pas de l’argent ; leur valeur est extrêmement volatile et basée sur de “l’air” ! En l’absence de régulation, les cryptos peuvent mener à des transactions illégales, incluant le commerce de la drogue”.

TRUMP s’est particulièrement attardé sur le cas du Libra, la crypto-devise actuellement développée par Facebook qui prévoit de la lancer sur le marché d’ici 2020.
Et il n’est pas avare de critiques à son égard : “la Libra, la devise virtuelle de Facebook, n’aura pas le succès escompté car elle n’inspire pas confiance. Si Facebook et d’autres sociétés veulent devenir une banque, elles devront d’une part obtenir un permis pour exercer en tant que telle, mais également se plier à la régulation exactement de la même façon que les banques nationales et internationales”.
Avant de renchérir “nous n’avons qu’une seule réelle monnaie aux États-Unis, fiable, digne de confiance et plus forte que jamais. C’est la monnaie de prédilection partout dans le monde et elle le sera toujours. Elle s’appelle le dollar américain !”

Et force est d’admettre qu’il a raison.
De fait, les cryptos manquent cruellement de stabilité et sont bien trop volatiles notamment en raison du fait que leur valeur ne s’appuie sur rien si ce n’est les espoirs que fondent en eux les investisseurs.
C’est d’ailleurs la source même de leur extrême volatilité qui varie dramatiquement au gré de l’actualité.
Par ailleurs, l’on ne peut décemment parler d’une monnaie à part entière, dans la mesure où l’on ne peut s’en servir pour des achats comme l’on pourrait le faire avec des devises dites “classiques”.
L’on ne peut également les considérer comme des modes de paiements fiables du fait de leur volatilité.

Enfin, l’on peut discuter de la légitimité et de la fiabilité de la Libra ; pour autant, ce débat reste fondé.
Enfin, nombreux sont ceux appelant à une régulation des cryptos, notamment les régulateurs aux États-Unis, mais également d’autres pays ; et cette demande ne fait qu’augmenter.

Calcalist

Articles liés

Write a comment