Vers une disparition progressive des espèces au bénéfice des cartes de crédit ?

espèces

Augmentation de 7.50 % des dépenses faites par cartes de crédit au cours du second trimestre 2019.
Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – le second trimestre enregistre une légère baisse du volume de transactions faites par cartes de crédit par rapport au premier trimestre 2019.
Dans quels secteurs les espèces connaissent-elles un recul ?

Léger ralentissement du volume de transactions faites par cartes de crédit selon les chiffres publiés par le BCS : au cours du second trimestre 2019, le volume global de transactions faites par cartes de crédit a augmenté de 7.50 % annuel contre 8 % annuel  au cours du premier trimestre 2019.

À noter que ces augmentations sont des projections annuelles ; par exemple, et lorsque l’on ramène la tendance enregistrée au cours du second trimestre, l’on peut extrapoler que l’augmentation pour l’ensemble de l’année sera de 7.50 %, dans la mesure où la tendance enregistrée serait constante.

Dans quels secteurs les espèces connaissent-elles un recul et les cartes de crédit une augmentation ?
Le principal secteur de dépenses, et qui représentait à lui seul 43 % des dépenses en 2018, à savoir celui de l’essence, de l’électricité, du gaz, des ordinateurs et programmes informatiques, les transports, les services de santé, soins et médicaments, connaît un ralentissement de sa croissance, avec une augmentation annuelle de 7.80 % au cours du second trimestre 2019, contre une augmentation annuelle de 11 % au cours du premier trimestre.

Le second pôle de dépenses représentant 22 % en 2018, celui lié au secteur tertiaire [ndlr : secteur des services], enregistre une augmentation globale de 5.10 % au cours du second trimestre, avec notamment une augmentation de 13 % pour ce qui est des paiements de la taxe d’habitation et des services gouvernementaux, de 9.30 % pour les voyages et loisirs et de 4.10 % pour les assurances.

Les ventes de produits manufacturés qui représentaient 19 % du total des dépenses faites en 2018, connaissent une augmentation globale de 6.30 % des achats faits par cartes de crédit au cours du second trimestre 2019, avec une augmentation de 7.40 % des dépenses faites pour le textile et 6.80 % pour les appareils ménagers.

Enfin, le secteur alimentaire qui représentait 16 % du total des dépenses faites en 2018, connait une augmentation globale de 6.20 % des achats faits par cartes de crédit au cours du second trimestre 2019 contre 3.80 % au cours du premier trimestre 2019.
Cette augmentation est toutefois ramenée à 3.70 % lorsque l’on supprime les jours chômés liés aux fêtes religieuses notamment.

Ynet

Articles liés

Write a comment